Un autre espresso à Rochester

Le dimanche matin avant les activités prévues nous avons été essayé deux autre cafés.

La différence dans le voisinage à quelques coins de rue d’où nous étions était assez phénoménale. Le quartier où nous sommes allés était tellement plus propre et entretenus que je me croyais dans une autre ville complètement.

L’espresso était vraiment bon chez Java’s Café et malgré le fait que la place était plutôt tranquille je pouvais facilement imaginer à quel point ça pouvait être très occupé.

Un très bon espresso. C’est un détail anodin mais quand il te donne une cuillière tu sais qu’il comprenne comment on doit servir les espresso. Il ne manquait qu’un petit verre d’eau pétillante pour être parfait.

La sélection de café est intéressante.

L’art qui est partout dans le café rend cet endroit très intéressant. Une grande variété d’œuvres et de style.J

J’adore les tables fait de vieux bois inégales qui les rendent unique. C’est aussi très intéressant ces grandes tables qui nous permettent de s’asseoir avec d’autres gens et d’avoir de petites conversations inattendues.

Ma question à chaque place que je visite est de savoir si j’aimerais ce café dans mon voisinage. Quand je peux répondre que mon budget serait en sérieux risque d’équilibre si je pouvait y marcher à tous les jours c’est que c’est un très bon café.

C’est toujours un plaisir de découvrir un café comme celui-ci.

Publicités

Café NoGo

Comme je viens de terminer mon café de Bridgehead, j’ai décidé d’essayer le café de NoGo en espresso.

Je trouve que la mention de « Médium » n’est jamais vraiment la même d’une brûlerie à une autre et donc celui-ci me semble plus prêt de léger.

Ça donne un excellent résultat en espresso pour moi parce que les notes ressortent mieux que s’il avait été plus corsé.

Délicieux et je vais définitivement devoir aller m’en chercher d’autre et essayer leur autres cafés.

Est-ce que le milieux de l’avant-midi peut bien arriver que j’aille m’en faire un autre.

Espresso à Barrhaven

En explorant localement on trouve parfois de belles surprises.

Après avoir fait quelques emplettes dans le coin de Barrhaven, je propose qu’on arrête chez Anabia Cupcakery parce qu’après mes recherche j’ai vu des photos qui montraient qu ‘il y avait une Marzocco et je me suis dit qu’ils avaient le potentiel de faire des bons espressi.

Ils vendent plus l’aspect de cupcake et ils sont délicieux mais je suis toujours plus intéressé par le café que les autres items.

Il vendent aussi du café en grain et à première vue je n’ai pas vu qu’il y avait des grains légers. C’est du café de Montréal: Café Union.

Mon espresso était vraiment bon et le café de ma copine était tout aussi délicieux. Malgré la crainte qu’il semblait corsé il s’est révélé être un mi-brun avec de belles notes de noix. Tellement une belle surprise que j’ai acheté les deux cafés en grain légers que j’ai trouvé sur leur tablette. Ce sera pour des articles dans un futur rapproché.

img_20190727_153639_642

Je dois aussi dire que l’espace est simple mais très bien diposé et que ça laisse de la place pour faire des travaux ou avoir de belles discussions entre amis.

Espresso à Rochester

La première place où nous avons pris un bon espresso est chez Fuego Coffee. Vieil édifice tout en brique avec des traces des temps modernes. J’ai réussi à convaincre tout le monde d’y aller à pied malgré la chaleur parce que de toute façon c’était sur le chemin du retour à l’auto. J’ai une copine très compréhensive pour mes détours.

img_20190713_153432

J’aime beaucoup ce genre d’endroit parce que le service est bon et que l’espace est très intéressant. Ce n’est pas toujours facile de bien utiliser un espace industriel mais la plupart des cafés qui s’y installent sont capable de faire de belles choses.

img_20190713_152630

J’aime bien quand il y a de l’art local dans le café parce que ça permet de voir des oeuvres complètement différentes. Il y avait vraiment des belles œuvres différentes de ce que j’ai déjà vu ailleurs.

Un décor éclectique qui est charmant. J’aime quand le bois et le métal sont omniprésent et domine l’espace.

Peut importe le décor ce qu’il y a de plus important c’est le café et j’ai été heureux de la qualité et de la saveur de mon espresso. Je suis retourné demander au barista quelle café il avait utilisé pour mon espresso. Un café éthiopien qu’il n’avait pu à vendre et donc il m’a suggéré son préféré, un colombien. On verra s’il est aussi intéressant que l’éthiopien en espresso.

img_20190713_152400

J’aime ces expériences et je serais très heureux de pouvoir y retourner.